La province de Namur, au coeur de votre quotidien
" Henri Blès, Paysage avec la parabole du bon Samaritain, peinture sur bois, 2e 1/3 du XVIe siècle "
" Croix reliquaire à double travers (détail) "
" Cour intérieure de l'Hôtel de Gaiffier d'Hestroy "

Trois lieux emblématiques de Namur proposent des interprétations artistiques des vices & vertus depuis le Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine, en passant par le 19e siècle. Traversez les siècles à la découverte d’artistes qui ont sondé les instincts humains, des plus vils aux plus vertueux.

Au TreM.a, l’exposition montre comment les artistes, du 9e au 17e siècles, ont abordé l’éternelle question du Bien et du Mal dans la mise en scène des vices et des vertus.

Au Musée Rops, venez découvrir James Ensor et sa série de huit gravures intitulée Les Péchés capitaux dont il fera des versions colorées à la main. Monstres, diables, squelettes s’invitent dans une critique grin­çante des travers humains

A l’église Saint-Loup, vous pouvez admirer les sculptures en marbre d’Aidan Salakhova. Cette artiste contemporaine russe d’origine azérie s’interroge très justement sur le genre, les relations d’influences entre l’Orient et l’Occident et plus généralement sur la religion, les tabous et l’histoire de l’art.

Catalogue de l'exposition disponible à l'accueil du musée au prix de 35€.

Partagez :
Facebook
Twitter