La province de Namur, au coeur de votre quotidien

Collection

Bouvignes et la peinture d’Henri Bles

Les débuts de la peinture de paysage

En Italie, on le surnomme « Civetta » : la chouette, un oiseau qu’il dissimulait dans bon nombre de ses œuvres. Enfant de Bouvignes (?), cette cité médiévale mosane près de Dinant, il fut l’un des maîtres de la peinture de paysage au 16e siècle au même titre que Joachim Patinier et Pieter Bruegel l’Ancien. Henri Bles (vers 1500 – vers 1555) est aujourd’hui exposé aux États-Unis, en Argentine et aux quatre coins de l’Europe. Mais, surtout et avant tout, dans notre musée, abritant la plus grande collection d’œuvres de l’artiste au monde.

À ne pas manquer

Second tiers du 16e siècle (coll. Province de Namur, inv. 245a)

Paysage de montagne avec l’histoire de Loth et ses filles et la destruction de Sodome et Gomorrhe

Ce petit format met en scène un épisode du livre de la Genèse : la destruction par le feu divin des villes pécheresses de Sodome (au centre) et Gomorrhe (à droite). Une thématique, souvent dénommée Incendie, qu’il est possible de retrouver dans les tableaux (tous de petit format) de l’artiste, aujourd’hui dispersés à travers le monde.

Cette huile sur chêne exprime, à elle-seule, l’art, la minutie et le talent d’Henri Bles. Le paysage y occupe ainsi une place prépondérante, tout en servant de cadre à de nombreuses scénettes liées à l’histoire de Loth, neveu d’Abraham, et de ses filles. Au centre, les spectateurs peuvent également apercevoir le symbole du peintre : une chouette, ici attaquée par des oiseaux représentant le peuple pécheur de Sodome, soumis à la colère divine.

À ne pas manquer

Second tiers du 16e siècle (coll. Province de Namur, inv. 245b)

Conversion de saint Paul

Cette huile sur chêne, d’une qualité remarquable, donne vie à une scène des Actes des Apôtres (9/3-8) : la conversion de saint Paul, premier persécuteur des chrétiens, au christianisme.

En route vers Damas, depuis Jérusalem, Paul est représenté deux fois dans la scène principale: à cheval, après avoir été frappé par la lumière divine provenant de Jésus – représenté sous la forme de Dieu le Père – et à terre, se protégeant les yeux. S’il est possible que seuls les éléments du paysage aient été peints par Bles, ce tableau reste tout de même exceptionnel tant par l’importance des figurations humaines que par ses dimensions (111 x 142 cm).

Reportage de Canal C sur Henri Bles (Oxygène n°7, 12 août 2020)
Portrait d’Henri Bles attribué à Jan Wierix (1572)

Suivez les traces de ce Bouvignois, parti se former à Anvers avant de peindre sous le nom d’Herri met de Bles entre le début des années 1530 et la fin des années 1550. Découvrez ses œuvres et celles réalisées par son atelier, dont les emblématiques « Montée au calvaire », « Saint Jérôme dans un paysage », « Parabole du Bon Samaritain » et « Paysage de montagne avec l’histoire de Loth et ses filles ». Admirez ses paysages-monde, aux thèmes souvent religieux, aux horizons brumeux et aux plaines, montagnes, forêts et villes lointaines. Des chefs d’œuvre de composition, jouant sur les couleurs, qui ne vous laisseront pas indifférents …

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos ouvrages sur cette collection et consultez nos horaires d’ouverture.

Partenaires principaux

Labels & réseaux